Qu’est-ce que l’Ayurveda?

Qu’est-ce que l’Ayurveda?

Originaire de l’Inde il y a environ 5000 ans, l’ayurveda est l’un des plus anciens systèmes médicaux de soins de santé en pratique aujourd’hui. Le mot ayurveda origine de deux termes sanscrits, ayus qui signifie la vie ou la longévité et Veda qui signifie science ou connaissance. C’est «la science de la vie» ou «la connaissance de la longévité». L’ayurveda est décrit dans les anciens textes védiques (Rig Veda et Atharva Veda), fournissant des informations détaillées sur la guérison, la chirurgie et la longévité.

 
L’ayurveda est une médecine intégrative de prévention et de soins de santé avec une perspective personnalisée. C’est aussi une philosophie de vie. Ce système de guérison est capable de traiter toute la personne, intégrant le corps, l’esprit (mental et émotionnel) et l’âme plutôt que de traiter seulement les symptômes. L’ayurveda cherche à éliminer la maladie en traitant la ou les causes sous-jacentes.

 
L’ayurveda prend racine dans une compréhension profonde et complète de la personne, intégrant les dimensions corporelles, mentales et spirituelles. Elle constitue pour chacun d’entre nous une voie vers une longue vie en santé afin que nous puissions contribuer à la vie au meilleur de nos habiletés. En se concentrant sur la prévention et la guérison, l’ayurveda vise un état de santé équilibré et vibrant dans toutes nos dimensions pour une vie pleine, consciente et en phase avec notre environnement. Améliorer notre bien-être, augmenter nos niveaux d’énergie, favoriser un esprit clair et centré, approfondir notre vision de la vie, voilà des avenues vers l’autoguérison. Le mot principal pour la santé en sanskrit est « svastha », qui signifie « établi en soi ». «L’ayurveda, une science pragmatique qui enseigne aux êtres vivants comment s’établir en eux-mêmes.» R. Svoboda, 2004.

 
L’ayurveda et le yoga sont des sciences soeurs. L’ayurveda est la science de la vie alors que le yoga est une science de la vie spirituelle. Ces deux sciences travaillent main dans la main pour maintenir la santé et le bonheur.

 

Fondements de l’Ayurveda

L’ayurveda voit la vie comme un échange d’énergie et d’information entre les individus et leur environnement. Sa théorie de la santé et de la maladie utilise une perspective globale pour prédire, équilibrer et améliorer la vie à travers des modalités thérapeutiques. Le mode de pensée ayurvédique est ancien; mais il tient encore la route aujourd’hui; il s’agit de notre capacité intérieure d’autoguérison qui se développe en prenant conscience de soi, des conditions de vie et de l’environnement qui nous sont propres.

 
Le concept de base de l’ayurveda est la théorie des cinq éléments (pancha maha bhutas) comme une manifestation des énergies ou des états de la matière du plus éthéré au plus concret. Les cinq éléments sont: Akasha (éther / espace), Vayu (air), Agni (feu), Jala (eau) et Prithivi (terre). Ils sont associés deux par deux pour créer les 3 doshas: Vata, Pitta et Kapha. Vata est formé d’éther et d’air, et régit le mouvement et les changements. Pitta est formé de feu et d’eau, et régit la digestion et le métabolisme. Kapha est formé d’eau et de terre, maintient et protège l’intégrité et la structure du corps et de l’esprit. Nous avons tous des proportions différentes des 3 doshas résultant en une combinaison unique pour chaque personne. L’équilibre des trois doshas, au moment de la conception, définit ce que l’ayurveda appelle constitution (tempérament) ou «prakruti». Ces doshas fluctuent avec le temps, le mode de vie, le régime alimentaire, les relations, le lieu de travail et l’environnement, augmentant ou diminuant causant des conditions altérées ou des déséquilibres dans le corps et l’esprit. Cela conduit à un état actuel de déséquilibre appelé « vikruti ». L’objectif de l’ayurveda est de maintenir ou de rétablir l’équilibre entre ces forces physiologiques.

 
L’ayurveda est la voie de la santé et de l’harmonie entre soi et notre environnement physique, social et spirituel.

 

Pathogénèse ayurvédique (Samprapti)

    1. Accumulation (Sanchaya)
    2. Provocation (Prakopa)
    3. Overflow (Prasara)
    4. Infiltration (Sthana Samshraya)
    5. Manifestation (Vyakti)
    6. Destruction (Bheda)

     

    Le système de santé ayurvédique offre des soins préventifs, selon la définition des six étapes de la maladie. Ce n’est qu’entre la 4 e et la 5 e étape que les symptômes de la maladie apparaissent et deviennent visibles à la médecine moderne. La prévention à un stade précoce est l’une des grandes qualités de la pratique ayurvédique. Votre spécialiste clinique en ayurveda (CAS) possède les connaissances pour guider chaque personne vers une conscientisation de ses tendances aux déséquilibres et pour l’amener à développer une façon de demeurer équilibré et, le cas échéant, de guérir.

     

    L’objectif de votre spécialiste en médecine ayurvédique est de bien comprendre votre constitution. Ceci est accompli en regardant le patient dans son ensemble, en considérant le mode de vie, les activités, l’alimentation, les événements stressants de la vie et les relations corps-esprit. L’intégration de ces informations lui permet de définir la nature des déséquilibres et de développer un plan individualisé afin de rétablir l’équilibre santé. La guérison a lieu lorsque le corps et l’esprit sont en harmonie et que les processus physiologiques normaux sont en équilibre.